Musée de Coutances. 2009

Le musée Quesnel-Morinière de Coutances présente un ensemble d’œuvres du peintre Frédéric Faye. Né en 1964 à Caen, Frédéric passe son enfance au cœur du bocage normand. Sa peinture sera forcément imprégnée par la relation directe et étroite qu’il entretient avec la nature environnante.
Après des études d’art à Paris, il installe en 1987 son atelier dans le Cotentin. Différents thèmes sont présentés dans les salles du musée. Tout d’abord, un ensemble de petits formats, des huiles sur papier, des dessins au crayon au trait incisif, des lavis d’encre de chine représentants un ensemble de portraits, de têtes de poissons et de moutons.
Autres sujets, cette fois sur deux grandes huiles sur toile, des études d’après Jacques Louis David. Ce n’est pas là un travail de copiste mais une suite de variations sur un même thème. Frédéric Faye s’abandonne généreusement dans le regard de la peinture des autres comme une incitation à peindre. Il possède une extraordinaire faculté de se souvenir du contexte psychique et psychologique dans lequel il a vu chaque tableau.

Etude d'après David.Huile sur toile-162 X 130 cm- 2008-2009
Bien que son travail soit très ancré dans le réel -la série des mains et des troncs d’arbres en est un exemple- Frédéric se détache peu à peu des sujets qu’il affectionne pour se tourner vers la matière même de la peinture. Qu’elle soit rugueuse, opaque ou travaillée en jus, la matière picturale donne une respiration lumineuse aux oeuvres. Cette qualité lumineuse est substantielle de la peinture à l huile. Il la retrouve chez les Primitifs italiens qu’il affectionne particulièrement.

Loading Facebook Comments ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *